Vin rouge bio - cuvée St Martin - Monastère de Solan
  • Vin rouge bio - cuvée St Martin - Monastère de Solan

Vin rouge bio - cuvée St Martin - Monastère de Solan

15,90 €

(21,19 € le litre)

TTC
Quantité

Les sœurs orthodoxes du Monastère de Solan accordent tout leur soin à la préparation de ce vin rouge biologique notamment en ne sélectionnant que des raisins parfaits .

Le résultat est une robe rouge et brillante avec des arômes de fruits rouges et noirs.
Assemblage de Grenache, Cinsault, Carignan, Syrah et cabernet Franc.

  • Garanties sécurité : Paiement 100% sécurisé  Garanties sécurité : Paiement 100% sécurisé
  • Politique de livraison : Livraison sur mesure Politique de livraison : Livraison sur mesure
  • Politique retours : 14 Jours pour changer d'avis Politique retours : 14 Jours pour changer d'avis

Cette cuvée Saint Martin 2018 accompagne parfaitement les viandes rouges, volailles et charcuteries. Les vignes répondent aux exigences de la culture biologique (sans engrais chimiques, sans pesticides de synthèse…), la récolte se fait à la main…tous les éléments sont réunis pour obtenir un vin de très grande qualité.

Bouteille de 75cl - 12,5% vol.*

*A consommer avec modération, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé.

Pourquoi l'agroécologie ?

"Nous arrivions dans un contexte difficile pour l'agriculture et il nous fallait faire face aux réalités du monde rural d'aujourd'hui, avec des questions d'ordre économique (comment vivre de la terre à notre époque ?) et d'ordre éthique (quelle qualité alimentaire pour les produits que nous allons vendre et dont se nourriraient nos frères les hommes ? ).

L'occasion nous fut donnée, avec cette terre dont nous nous sentions plus responsables que propriétaires, de faire des choix cohérents avec ce que nous sommes avant tout : chrétiennes, membres de l'église qui est Corps du Christ. Occasion aussi, dans le monde d'aujourd'hui, tellement à la recherche de ses racines spirituelles, d'ouvrir un chemin qui témoigne d'une vision spirituelle chrétienne de la matière. Dans la foi, nous puisions la conviction que l'homme n'a pas été placé par Dieu dans le monde pour le dominer, à la recherche d'un profit sans limite, mais que sa fonction est d'être comme le chef de choeur d'une création faite pour chanter la gloire de son Auteur.

Mais comment concrètement réaliser ce beau projet ? Certains de nos amis, en économistes chevronnés, nous suggéraient d'arracher toutes nos cultures et de faire autre chose ; la mise en place de l'agriculture biologique était pour nous une évidence, mais ce domaine, déficitaire au départ, ne pouvait l'assumer ; au total, il était déraisonnable de se lancer dans une agriculture à échelle familiale, à l'heure où toutes les petites exploitations fermaient ou étaient absorbées par les industriels de l'agriculture. C'est à l'époque de ces dilemmes que nous avons rencontré Pierre Rabhi, et que nous avons pu réellement aller au fond des choses. Il a osé nous dire : la terre, c'est l'avenir ! et nous a fortement conseillé de ne pas l'abandonner. Et nous nous sommes lancées."

ROUSTMAR

Références spécifiques

Vous aimerez aussi