Vinaigre de miel - fermentation lente
  • Vinaigre de miel - fermentation lente

Vinaigre de miel - fermentation lente

11,20 €

(22,81 € / Litre)

TTC
Quantité

Un vrai vinaigre de miel, qui est issu d’une fermentation traditionnelle, lente... qui lui permet de développer tranquillement ses arômes dans une grande finesse.

La première étape est simple, on mélange du miel et de l'eau, c'est ensuite que cela se complique :

- Fermentation "alcoolique" pour transformer les sucres du miel en alcool (6 mois = hydromel).

- filtration

- décantation

- deuxième fermentation dite acétique. L’alcool va se transformer, le temps, l’air et le bois travaillant ensemble pour développer les arômes.

- décantation dans de grands « foudres » en bois

Résultat : un vinaigre doré, clair, très parfumé, plus du tout sucré ni alcoolisé et peu acide.

  • Garanties sécurité : Paiement 100% sécurisé  Garanties sécurité : Paiement 100% sécurisé
  • Politique de livraison : Livraison sur mesure Politique de livraison : Livraison sur mesure
  • Politique retours : 14 Jours pour changer d'avis Politique retours : 14 Jours pour changer d'avis

Vinaigre de miel

Fournisseur : Miellerie des collines - Saint Joseph

Contenance : 50 cl - Acidité : 5°

Fabriqué en France

Il s’emploie dans tous les usages habituels du vinaigre, en sauces et vinaigrettes, en déglaçage, en assaisonnements, etc…

Grâce à une lente fermentation "à l'ancienne", ce vinaigre a eu le temps de développer ses arômes incomparables. Doré et très parfumé, il a une acidité plus douce qu'un vinaigre de vin ou d'alcool et il est donc très peu agressif pour l'estomac.

La qualité des miels proposés et utilisés dans ce vinaigre

Le travail de l'abeille est parfait, c'est celui de l'homme qui peut l'entacher. Dès lors, toute notre attention est portée sur le fait de respecter les qualités de nos miels, et ce à toutes les étapes de leur élaboration. Il s'agit d'une charte de qualité concernant les bonnes pratiques apicoles. De plus, nous sommes attentifs aux notions d'apiculture durable, qui consiste à veiller à ce que nos pratiques apicoles puissent s'inscrire dans le temps. Pour le dire simplement, nous refusons les pratiques "kleenex" et agissons toujours dans le sens de l'autonomie.

Choix rigoureux des emplacements de transhumance :

éloignement des centres urbains ou des axes de communication routiers, connaissance de l'environnement agro-botanique (rencontre avec les agriculteurs pour connaître les pratiques agricoles sur plantes cultivées, en particulier concernant l'emploi de pesticides), prédilection pour les zones sauvages, forestières ou non cultivées (80 % de nos miels)

Traitement des maladies des abeilles :

Pas d'utilisation de produits de traitement de synthèse au niveau des colonies durant la période de production des miels, emploi préférentiel d'huiles essentielles (thymol) pour la prophylaxie de la varroase, pas de traitements antibiotiques préventifs ou systématiques.

AVIM1

Références spécifiques