Miel d'Acacia - Abbaye Ste Marie du Désert
  • Miel d'Acacia - Abbaye Ste Marie du Désert

Miel d'Acacia - Abbaye Ste Marie du Désert

15,10 €

(3,02 € 100 g)

TTC
Quantité

Le miel d'acacia est un produit naturel, au goût très doux, apportant divers bénéfices pour la santé : atténuer les maux de gorge, détoxifier le foie…

Il apporte vitamines, minéraux, oligoéléments. Très fruité, il est d'une douceur incomparable (que les abeilles françaises travaillent bien !!!).

Ce miel a été sélectionné et conditionné par les Frères cisterciens de l'Abbaye Sainte Marie du Désert puis conditionné par leurs soins.

Il ravira tout les membres de la famille : il peut être utilisé aussi bien sur les crêpes, dans les tisanes ou gâteaux qu'en tartine sur du pain ou une biscotte.

Conseil : Un peu d'oignon revenu au fond d'une casserole, des blancs de poulets dorés et ajoutez crème fraiche, curry doux et miel d'acacia. Vous nous en donnerez des nouvelles.

  • Garanties sécurité : Paiement 100%
sécurisé  Garanties sécurité : Paiement 100% sécurisé
  • Politique de livraison : Livraison sur mesure Politique de livraison : Livraison sur mesure
  • Politique retours : 14 Jours pour changer d'avis Politique retours : 14 Jours pour changer d'avis

100% miel d'acacia

Pot : 500g

Pourquoi la production à l'abbaye c'est elle arrêtée ?

Fort de son environnement bucolique, l'abbaye Sainte-Marie-du Désert a toujours possédé un important rucher, duquel elle extrayait un délicieux miel de tournesol.

«Ici, le rucher est historique, il existe depuis la création du monastère», nous confirme le frère Pierre-André. Mais faute de main-d'œuvre, la communauté vieillissant, la production de miel diminuant, les moines ont décidé de vendre leurs 150 ruches à un apiculteur de la région. «Il y a 10 ans que nous avons arrêté de produire du miel et de fabriquer des bonbons. Aujourd'hui, au sens strict du terme, on ne produit plus rien. Jusqu'en 2011, les moins nous ont aidé à fabriquer vos produits de soin de la peau - Les Bénédictines de Chantelle - mais depuis l'activité a été rapatrié en totalité à Chantelle pour répondre aux normes de production. Le Père abbé indique : «Il y a 10 ans, la communauté comptait dix frères de plus, soit autant de main-d'œuvre supplémentaire. L'apiculture est une véritable activité qui mobilise un frère à temps plein. Au moment de la récolte, il fallait qu'ils soient quatre à cinq. Cela n'est plus envisageable aujourd'hui compte tenu de notre effectif.»

AMAC1

Références spécifiques